Voyage

Empreintes de l'apartheid dans le musée du 6ème district du Cap

Pin
Send
Share
Send


La carte du district 6 couvre le rez-de-chaussée

L’être humain, comme tout le reste de la vie, est un condensé de bonté et de méchanceté et, parmi ces derniers, l’un des pires est le le racisme.

Afrique du sud Il était l’un des gouvernements ouvertement racistes qui sont restés au pouvoir le plus longtemps. Les Afrikaners -une minorité blanche formée de descendants de Néerlandais, d'Allemand et de Français principalement- est arrivée au pouvoir par leur bras politique - le parti national- en 1948 et a adopté une série de lois exprimant la supériorité de l'homme blanc et le statut de citoyen de seconde classe sur ceux de toute autre race. Cette législation s'appelait L'apartheid.

L'apartheid citoyens sud-africains classés en différentes races et les groupes politiques interdits qui n'étaient pas composés de militants blancs. Elle a également révoqué la citoyenneté des Noirs et a séparé les Blancs des autres dans les lieux publics, les hôpitaux, les plages, les écoles ou les lieux de divertissement.

Et cette aberration était en vigueur, officiellement, jusqu'en 1990, étant le vrai se terminant en 1994, lors de la tenue des premières élections multiraciales dans le pays, leur permettant de remporter l'ANC de Nelson Mandela. Le dirigeant sud-africain bien-aimé a atteint son objectif après avoir passé 27 ans en prison pour avoir exprimé ses idées. D'autres, comme Steve Biko (Je vous recommande de regarder le film de Richard Attenborough Scream Freedom, où Denzel Washington donne vie à Biko), ils ont perdu la vie en cours de route.

Tout est très récent et il y a encore des traces latentes dans la société sud-africaine.

La façade du musée District 6. Un modeste bâtiment

Pendant les jours que j'ai passés à Cape TownIl ya presque un an, j’ai eu beaucoup de temps libre et j’ai décidé d’en apprendre davantage sur ce qui s’était passé pendant les années sombres de l’apartheid en visitant le musée consacré au district 6.

Je reconnais que, bien que le cas du district 6 ait traversé les frontières du pays, je n'en avais jamais entendu parler avant de franchir les portes du musée.

Il District 6 C'était un quartier résidentiel dont le nom avait été donné en 1867. Situé dans un lieu privilégié - à proximité des quais du port, de la montagne de la Table et du centre-ville -Les personnes qui s'y sont installées étaient un mélange racial des plus variés. Les Noirs, les Métis, les Indiens et les Malais venus des colonies néerlandaises d'Asie ont formé une tapisserie culturelle colorée qui a transformé la région en un creuset de cultures florissant.

Mais ce quartier d’artisans et de familles modestes est devenu l’objectif principal du gouvernement blanc raciste dans la seconde moitié du XXe siècle. Son emplacement enviable l'a transformé en un gâteau sucré pour les bouches blanches gourmandes.

Première partie d'une lettre d'un ancien résident qui m'a frappé ...

Pin
Send
Share
Send